Pourquoi se syndiquer?

Pour répondre simplement, citons le célèbre adage "L'union fait la force". Une chose est certaine, sans syndiqué(e)s, il n'y aurait tout simplement pas de syndicats. De la même manière, il n'y aurait pas de droit pour les salarié(e)s, ou si peu... Se syndiquer, c'est donner du poids à ses revendications. C'est participer à la vie et à l'action collective de ton syndicat pour gagner de nouveaux droits et te faire respecter en tant qu’être humain et en tant que salarié(e).

Deviens décideur et acteur à ton travail!

Pourquoi se syndiquer à la CGT?

Le paysage syndical est particulièrement dense et il est souvent difficile de saisir les différences entre les syndicats, sans parler de leur conception du syndicalisme.

La CGT est un syndicat confédéré. A ce titre, chaque syndicat est affilié à une Fédération professionnelle CGT ou à une union syndicale qui sont affiliés à la confédération, l'organe national de notre syndicat. Nous possédons donc une vue d'ensemble de la situation des salarié(e)s au plan national.

Contrairement au syndicalisme corporatiste (ou catégoriel) qui ne défend qu'une profession, parfois au détriment des autres, nous défendons tous les salarié(e)s. Nous croyons, que l'union fait la force et que seule l'action collective et le rapport de force font bouger les lignes.

Si la CGT est la première organisation syndicale, c'est qu'elle a démontré par son action qu'elle portait les aspirations et les attentes des salarié(e)s. Nous décidons et construisons collectivement les orientations et les revendications que souhaitent nos syndiqué(e)s. En rejoignant la CGT, tu pourras, si tu le souhaites, faire entendre ta voix et participer à la vie syndicale et pourquoi pas t'y investir.

Que propose la CGT?

  • Un syndicalisme de masse

L’efficacité du syndicalisme dépend du rassemblement du plus grand nombre de salarié(e)s. En ce sens, nous souhaitons que les salarié(e)s s'emparent massivement du syndicat pour lui redonner un caractère de masse et inscrire le syndiqué au cœur de l'action syndical comme acteur et non comme simple spectateur.

La CGT est un outil au service des salarié(e)s

  • Un syndicalisme de classe

 Nous vivons dans un système où les intérêts des uns, ceux qui détiennent les capitaux et moyens de production sont incompatibles avec les intérêts des autres, ceux qui produisent les richesses et vivent de leur travail, nous, les salariés. De l’ouvrier au cadre, la CGT défend donc tous les salariés de l’entreprise et ne laisse personne sur la touche.

  • Un syndicalisme citoyen,indépendant

La CGT est autonome dans son analyse et ses prises de positions. Elle est indépendante par rapport au patronat, au gouvernement, aux institutions religieuses, européennes et internationales, aux partis politiques… Cependant, nous ne sommes pas indifférents aux décisions politiques et aux réformes qui ont un impact sur les acquis sociaux gagnés par le passé, parfois au prix du sang. Ce sont les revendications et l’amélioration des conditions de vie qui guident l’action de la CGT et non des considérations extérieures.

  • Un syndicalisme démocratique

Rassembler les syndiqués puis les salariés, débattre, élaborer les revendications, définir des objectifs clairs et atteignables et décider de l’action afin de les faire aboutir sont des gages de la démocratie. Chacun peut exprimer son avis et participer aux décisions.

  • Un syndicalisme unitaire

La CGT n’a pas la prétention de faire avancer à elle seule les revendications, aucune organisation syndicale ne le peut. Le caractère pluraliste du syndicalisme français auquel nous pouvons rajouter le syndicalisme européen exige une démarche unitaire volontariste. A ce titre nous sommes toujours force de propositions et souvent à l’initiative des réunions intersyndicales.

Si je me syndique, a quoi aurai-je droit ?

La chose la plus importante est que tu seras un salarié engagé. Tu feras partie d’une famille importante et solidaire, celle de ceux qui ne veulent pas rester spectateurs face à tout ce qui touche nos droits, nos salaires et nos conditions de travail. Tu auras le droit, sinon le devoir, de faire entendre ta voix au sein de l’organisation syndicale CGT et de faire valoir ton point de vue.

 Tu seras invité si tu le désires aux différents congrès de la CGT afin d’exprimer tes opinions et participer à la vie démocratique de ton syndicat, notamment en élisant son organe dirigeant (la Commission Exécutive).

En tant que syndiqué, tu seras également adhérent à titre gratuit de l’INDECOSA CGT (INformation et DEfense des COnsommateurs SAlariés). Cette association de consommateurs salariés CGT t’aidera à régler tes difficultés et litiges avec des commerçants ou plus simplement t’informera sur ta vie et tes droits de consommateur.

Tu auras également le droit de participer à des stages syndicaux dans la limite de 12 jours par an, sans perte de rémunération. La CGT possède une grande quantité de stages qui te permettront de trouver toutes les réponses aux questions que tu te poses (Stage d’accueil, Niveau I, Niveau II, fiche de paie, etc…). 

Et sinon, combien coûte l’adhésion à la CGT?

La cotisation fixée statutairement à 1 % du salaire net est un principe d’égalité. Chaque adhérent cotise proportionnellement à ses revenus. 66 % de tes cotisations annuelles sont déductibles des impôts et si tu n’es pas imposable un crédit d’impôt te sera versé.

A titre d’exemple, un agent, qui touche un salaire de 1000 euros net par mois, versera 10 euros par mois à la CGT.

10 euros  x 12  ( mois )  = 120 euros versés à la CGT par an  – 66 % = environ 40 euros.

Tu n’auras finalement payé que 40 euros dans l’année en tant que syndiqué car tu recevras via les impôts un crédit ou une déduction d’impôt d’ environ 80 euros .

 ALORS SI TU SOUHAITES REJOINDRE NOTRE FAMILLE, PRENDS CONTACT AVEC NOUS!!!